Rechercher

OVANDO / YVAN LABÉJOF


SAM 21 OCT 2017 / 20H

TROPIQUES ATRIUM / FDF

(Scolaires les 19 ET 20 à 9h30)

Cinq royaumes indiens se partageaient l’île d’Haïti quand elle fut conquise par les Espagnols à la fin du XVe siècle. L’un des épisodes les plus monstrueux de cette conquête fut le massacre des caciques du petit royaume de Xaragua, perpétré par Fray Nicolas de Ovando, gouverneur de l’île, profitant d’une fête donnée en son honneur par les natifs du pays.

Leur reine, Anacaona, ne fut pas épargnée. Ovando la fit pendre sur une place de la ville de Saint-Domingue, récemment fondée. C’est ce moment de la "Découverte" de l’Amérique que Georges Mauvois, après d’autres auteurs, raconte de façon romancée dans sa dernière pièce de théâtre.

Yvan Labéjof:

Né à Paris en 1938, il est un comédien et metteur en scène qui voue un engagement indéfectible pour le théâtre. Premier comédien martiniquais à jouer dans La Tragédie du roi Christophe en 1964, il se fixe en Martinique en 1970 et crée en 1972, la compagnie Théâtre Fer de lance qui mettra en scène Bretch, Césaire, Placoly, Chamoiseau… Il est nommé Chevalier des arts et des lettres en 2007.

Georges E. Mauvois:

Personnage incontournable de la vie politique, littéraire et militante de la Martinique, il est l’auteur de pièces bilingues, d’adaptations et de traductions en créole de pièces classiques(Dom Juan, Antigone) et est une référence d’un théâtre social créole satirique (Agénor Cacoul, Man Chomil...)

Mise en scène : Yvan Labéjof

Assistante : Arielle Bloesh

Avec : Néofana Valentine,Sarah-Corinne Emmanuel,Virgil Venance, Erick Bonnegrace & Jean-Claude Zonzon

Lumière : Dominique Guesdon

Décors & Scénographie : Sonia Tourville

Réalisation : Hervé Beuze & Gabrielle Talbot

Costumes : Gabrielle Talbot

En savoir plus sur Yvan LABEJOF

Né à Paris le 21 janvier 1938, il est comédien de théâtre, chanteur et metteur en scène antillais français. Il débutera dans la vie comme prestidigitateur. Illusionniste. Ce sera d'ailleurs le premier métier salarié qu'il exercera durant des années.

De 1940-1952, sa petite enfance s'est déroulée dans une ferme de province, en France, précisément en Sologne où il est arrivé à l'âge de deux ans. La condition des démunis et des oubliés a pu laisser sur lui une empreinte qui sera déterminante dans son travail. Ces expériences ont abouti au disque Lâcher les chiens , un clin d'oeil à la fois à Césaire, au Sud-africain Athol Fugard et à la lutte du mouvement des Blacks Panthers aux Etats-Unis. Ce disque avait reçu le prix de l'humour noir en 1969.

Premier comédien martiniquais à jouer dans la mise en scène de La Tragédie du roi Christophe , en 1964, il y joue le rôle de Pétion. Cette première mise en scène est l'histoire d'une rencontre de deux hommes, Aimé-Césaire et Jean-Marie Serreau, qui ont produit un vrai big bang sur la scène du théâtre dramatique parisienne. Car la première mise en scène de La Tragédie du roi Christophe a été faite dans des conditions extrêmement difficiles.

L’idée de se fixer en Martinique s'est présentée pour lui en 1970. La vie de Fort-de-France est marquée par la mise en place des premiers festivals annuels en 1972, avec la collaboration de Jean-Marie Serreau qui est présenté au public martiniquais.

En 1972, il créé sa compagnie Théâtre Fer de lance. Avec L'Exception est la règle de Bertolt Brecht au parc Galliéni, l'actuel parc Aimé-Césaire. Lors des premiers festivals de Fort-de-France il aura présenté Une Tempête d'Aimé Césaire avec une mise en scène s'inscrivant dans une tradition de l'oralité des mornes, avec des gens du monde du bèlè : Simeline Rangon ou Génius Marie-Sainte dit « Galfétè ».

D’autres textes et mises en scène importantes: avec le jeune auteur Patrick Chamoiseau, à qui il a demandé d'adapter pour le théâtre le roman La Mulâtresse Solitude d'André Schwarz-Bart, jouée en Martinique, puis dans le nord de la France, en Avignon et à Chaillot dans la salle Gémier.

Il a fait aussi une adaptation de Black Label de Léon Gontran Damas, Grand Hôtel de Vincent Placoly et Les Indes Ô Sel noir, tiré des Indes d'Edouard Glissant.

Bref, un homme important pour notre culture théâtrale, un engagement indéfectible pour la scène, les mots, le théâtre, donc les questions des destins des hommes, une carrière.

Il reçoit des distinctions honorifiques telles que celle de Chevalier des arts et des lettres en 2007.

Il est nommé Président du jury du Prix Jean-Philippe Mâtime du documentaire de Martinique en 2008.

#TropiquesAtrium #NéofanaValentine #Ovando #GeorgesMauvois #YvanLabéjof #ArielleBloesch #SarahCorinneEmmanuel #VirgilVenance #EricBonnegrace