Rechercher

VISITE DE FRANCK RIESTER, MINISTRE DE LA CULTURE ET COMMUNIQUÉ DE LA CTM


Retour sur la visite du ministre avec quelques déclarations dans la presse et un communiqué de la CTM.

Théâtre Martinique était vendredi soir à Tropiques Atrium Scène Nationale pour rencontrer Franck Riester. Merci au ministre pour son écoute. Il m'a félicité pour ce travail de mise en valeur des projets liés au théâtre et j'ai pu l'alerter sur les problèmes importants de diffusion du spectacle vivant sur le territoire martiniquais.

Photo : Rodolphe (théâtre Martinique), Véronique René (L'Autre Bord Cie), Franck Riester, Gaël Rias (Conseiller DAC), Guillaume Malasné (comédien, metteur en scène), Manuel Césaire (Directeur de Tropiques Atrium).

Visite de l’école Lakou Sanblé Matinik et signatures. La future école martiniquaise des enseignements artistiques (EMEA) offrira à chacun la possibilité d’avoir accès à une éducation artistique de qualité.

► Article de France Antilles du 05/04/2019

► Entretien sur Martinique La 1ère du 05/04/2019

►Communiqué de Daniel MARIE-SAINTE

Conseiller Exécutif de la CTM / Porte-parole du Conseil exécutif

PROJET DE LA CTM : l’EMEA

(Approuvée en SEANCE PUBLIQUE de l'Assemblée, le 30 Octobre 2018 )

A l’occasion du passage du ministre de la culture de France, les journalistes ont eu l’air de découvrir l’EMEA! Certains l’ont même présenté comme un projet de l’Etat, minimisant le rôle de la CTM!

Rétablissons la vérité!

L’EMEA est l’école martiniquaise d’enseignement des arts (Musique-Danse- Théâtre). Ce projet figure en toutes lettres dans le programme du Gran Sanblé pour faire réussir la Martinique publié lors de la campagne électorale de 2015.

Une fois élu, le Président Alfred MARIE-JEANNE a confié à deux élues (Marie-Hélène LEOTIN, conseillère Exécutive chargée de la culture et Christiane EMMANUEL, Président de la commission culture) la mission de réaliser cet engagement électoral.

Au terme de nombreuses concertations avec les milieux concernés, un projet a été retenu. Il se fonde sur des structures existantes et ne nécessite pas, dans l’immédiat, la construction de nouveaux bâtiments. Ce projet a été validé par le Conseil Exécutif de la CTM, le 19 juillet 2018 et approuvé par un vote unanime des élus de l’Assemblée de Martinique, en SEANCE PLENIERE PUBLIQUE, le 30 octobre 2018 !!!

Cette école est un enjeu fort de la mandature et se veut un outil de développement au service du public. L’objectif visé est de favoriser l’accès des jeunes à la culture à travers les enseignements et les pratiques artistiques ainsi que de les former avec une exigence de qualité dans l’éventail des expressions : Dance, Musique, Théâtre!

L’EMEA doit aussi concourir, par ses actions, à l’attractivité du territoire et au rayonnement de notre Pays. L’EMEA accompagnera aussi les structures qui dispensent l’enseignement du théâtre : cours dramatique, interprétation, contes, Art de la parole.

En effet, ces enseignements sont déjà structurés par la Scène Nationale Tropiques Atrium et certaines écoles…

Le CTM a retenu, dans un premier temps, de lancer un projet de mise en réseau de trois écoles, détectées et référencées par le ministère de la culture et par la direction des affaires culturelles et qui sont volontaires pour se fédérer : - L’EMAP Paul Rosine (Ecole de musique et d’art plastique de Rivière Pilote) - Lakou Sanblé Matinik de Schoelcher - L’association Musiques Plurielles du Robert.

Ces entités dispensent l’enseignement des arts à des jeunes afin de susciter des vocations et de les accompagner dans des parcours de formation professionnelle.

Cette expérimentation connaîtra, dans le futur, une extension aux autres associations réparties sur le territoire martiniquais qui le souhaiteront .

On a recensé une vingtaine d’écoles en Martinique qui pourraient rejoindre le dispositif EMEA pour une mise en réseau des antennes territoriales.

La CTM accompagne le réseau EMEA sur les axes suivants : - La mise en conformité des sites d’enseignements (en cofinancement avec les propriétaires de locaux) - La formation des enseignants par la VAE - L’achat des équipements pédagogiques et d’instruments.€

La CTM a déjà voté une enveloppe de 310.000 € répartie comme suit : - 55.000 € pour l’EMAP Paul Rosine de Rivière Pilote - 55.000 € pour Lakou Sanblé Matinik de Schoelcher - 55.000 € pour l’association Musiques Plurielles du Robert - 45.000 € pour la Ville de Rivière Pilote (affectés à la mise aux normes des salles d’enseignement de l’EMAP) - 45.000 € pour la Ville de Schoelcher (affectés à la mise aux normes des salles d’enseignement de « Lakou Sanblé Matinik ») - 35.000 € pour la formation des enseignants - 20.000 € pour l’achat d’instruments.

L’Etat (la DAC) a prévu une enveloppe 150.000 € sur trois ans qui répondra à la ventilation suivante : - 30.000 € pour l’EMAP Paul Rosine de Rivière Pilote - 20.000 € pour Lakou Sanblé Matinik de Schoelcher - 50.000 € pour l’association Musiques Plurielles du Robert - 50.000 € pour son chargé de mission.

Les conventions ayant été signées à l’occasion du passage éclair du ministre de la culture, il faut souhaiter plein succès à l’EMEA !

Le 7 Avril 2019

Daniel MARIE-SAINTE

Conseiller Exécutif de la CTM / Porte-parole du Conseil exécutif

#DACMartinique #FranckRiester #ManuelCésaire #GuillaumeMalasné #TropiquesAtrium