Rechercher

MANMZÈL JULIE / FESTIVAL DE FDF


DIM 7 JUIL 2019 9H / THÉÂTRE AIMÉ CÉSAIRE

Variation caribéenne d'après l'oeuvre de Stringberg par Jean Durosier Desrivières

Avec Rita Ravier, Jann Baudry et Hervé Deluge

Mise en scène Hervé Deluge

Partis pris de la mise en scène d’Hervé DELUGEL’adaptation d’une œuvre n’est pas toujours une trahison, c’est, pour nous, une collaboration entre un auteur et un metteur en scène en vue d’obtenir une réécriture qui dissèque au scalpel des états d’âmes, une tension dramatique, un basculement de rapports de forces et leurs conséquences funestes. Pour retrouver le goût du souffre qu’avait la pièce, Mademoiselle Julie par exemple, ancrée dans son époque lors de sa création, en 1889.

En transposant de nos jours une telle Œuvre dramatique, nous désirons, une transplantation spatiotemporelle radicale. On passe du XIX ème au XXIème siècle, de l’Europe du Nord à une quelconque île de la Caraïbe. Les trois personnages représentent trois archétypes de l’être humain : la domestique Katleen incarne la morale ; Mademoiselle Julie, la perversion non assumée ; et Jean, le valet, la perversion assumé. Leurs directions sont peut-être contradictoires, néanmoins leurs quête d’absolu les réunit. Quête de pureté pour Katleen, de maîtrise pour Jean, de liberté pour Julie. Trois facettes qui sommeillent aussi en chacun de nous. Elles se réveillent tour à tour, dialoguent entre elles et parfois, nous font vivre un conflit intérieur intense. Il s’agira de traduire le plus spectaculairement possible ses oppositions.

Les inégalités sociales sont toujours d’actualité, la solitude, un trio de personnage, chacun isolé. N’étant pas dans une relation sentimentale, nos personnages choisissent l’érotisme – de la sensualité, du désir, du plaisir – qui se distingue de l’amour- du sentiment. L’érotisme, désigne l’ensemble des phénomènes qui éveillent le désir sexuel. L’érotisme peut aussi désigner, par extension, la nature de la relation qui s’instaure entre des individus à la suite de cette attirance. Dès lors, il convient que le jeu d’acteur soit basé sur l’imagination, l’implicite et la suggestion.

La pièce :

Dans un coin de la Caraïbe, c'est la nuit de la Saint-Jean, la fête des innocents, qui correspond sans doute à une autre fête. La cuisine de la propriété du Vénérable Maître Auguste se transforme, au cours de cette nuit, en une scène où se déroulent de multiples jeux de manipulation avec un trio infernal: Julie, jeune mulâtresse, la fille du Maître, qui s'encanaille avec ses domestiques, notamment Jean, le major d'homme nègre, très ambitieux, plus aristocrate que sa jeune maîtresse qui cherche à le séduire: Christine, la cuisinière, la négresse, fiancée de Jean, qui se débat dans les mailles du mysticisme et du bovarysme ambiants, et des intrigues amoureuses entre son fiancé et Manmzél Julie.

L'alcool, la musique, la danse, les faux rires, des "mauvais airs", des esprits vaudous et des maladresses réunis semblent créer une atmosphère propice à une tragédie qu'aucun des protagonistes ne voient venir...

Production : Cie Ile Aimée

Création Lumière: Dominique Guesdon

Création Costumes : Irlène Ribier

Photos: Nicolas Derné

Billetterie du festival

au Grand carbet du Parc culturel A. Césaire:0596 60 07 91

points de vente disponible 1 heure avant chaque spectacle dans les différents lieux

Infoline 0596 71 82 79 /0596 71 6625 /0596 60 07 91

festivaldefortdefrance@gmail.com

Toutes les manifestations sont accessibles aux personnes en situation de handicap.

#RitaRavier #HervéDeluge #JannBeaudry #JeanDurosierDesrivières #ManmzèlJulie #FestivalCulturelDeFDF